A Year of Living Without – Novembre

Nous voilà déjà au mois de Novembre, assez difficile de s’en rendre compte quand il fait 25 degrés ici… Mais ne nous en plaignons pas hein ?!

1-Pas avant midi

Ce mois-ci je décide de limiter mon temps sur Internet ! Comme dit dans cet article, j’ai voulu réduire mon temps sur Facebook pendant le mois d’Octobre. Et j’ai réussi, ce n’était plus mon premier réflexe au réveil !! Sauf que le souci c’est que j’ai remplacé Facebook par WordPress, hilarant non ?! Vous me direz c’est normal lorsque l’on tient un blog ! Mais voilà, j’y passe un temps fou, que ce soit pour lire, commenter, écrire et ma volonté de profiter de mes journées et faire le maximum de choses s’en retrouve réduite à rester à la maison à lire tel ou tel blog. En gros j’ai supprimé une mauvaise habitude mais en ai pris une autre !

Par conséquent le mois de Novembre va me remettre tout ça en place car je n’aurais pas le droit d’utiliser Internet avant midi ! Je profiterais donc de mes matinées pour faire des choses utiles dans la maison, cuisiner, prendre soin de moi ou écrire !

J’avoue que ça risque de ne pas être très facile au début car cela veut dire pas de temps « Téléphone » au réveil, et j’aime bien rester au chaud quelque minute sous la couette à lire mes mails ou répondre à des commentaires. La seule chose que je m’autorise à n’importe quelle heure est WhatsApp, c’est toujours aussi important pour moi de communiquer avec ma famille.

 Motivation motivation !!

A Year of Living Without – Bilan Octobre

1-Untitled

Pour ce mois-ci, j’avais décidé de limiter mon temps sur Facebook : aucune connexion avant 17h.

Il faut savoir que depuis 2 ans (depuis que j’utilise un IPhone quoi), mon premier réflexe quand j’ouvre les yeux est d’attraper mon téléphone et de checker mon Facebook. Genre il s’est passé un truc super méga important pendant ma nuit… Puis au final je restais au lit 20 à 30 minutes supplémentaires car il y avait toujours des liens sur lesquels cliquer, des vidéos à regarder, des articles à lire etc. Bonjour la perte de temps ! Puis dès que j’avais un moment de libre, qui étaient assez nombreux car je ne travaillais que de 12-14h et 18-21h30, je retournais vérifier si un de mes amis avait posté un statut. C’est grave je sais.

La première année où nous nous sommes expatriés aux Etats-Unis, j’avoue qu’il a été très dur pour moi de profiter de cette chance et de cette super expérience car mes pensées et mon cœur étaient en France avec ma famille et mes amis. Je ne me sociabilisais pas ici, ne parlais pas anglais et ne faisait pas d’effort, je restais à la maison à étudier mon BTS avec le CNED et j’envoyais des mails à ma maman tous les jours. C’est 8 mois après notre arrivée que j’ai décidé de supprimer mon compte Facebook, et ça a été une super idée ! J’allais mieux, j’ai trouvé un stage dans une association, je me sentais libérée et je profitais un peu plus d’être ici.

Puis me revoilà 3 ans après de nouveau dans cette spirale infernale qu’est le manque de la famille et de la France, à vouloir rentrer, ne plus avoir envie de rien, à me laisser un peu aller… Il est donc temps de recouper un peu les ponts avec Facebook ! Mais cette fois ci juste limiter mes moments dessus. Et je suis super fière et satisfaite de ce mois d’Octobre ! Une semaine après avoir commencé ce challenge, je ne pensais plus à Facebook au réveil, mais en plus je n’attendais plus 17h comme l’heure de la libération. Il m’est d’ailleurs très souvent arrivé de ne pas m’y connecter avant 19h ou d’oublier d’aller voir les nouvelles actualités avant de me coucher. Et je suis toujours là, plus soulagée que jamais de voir que NON je n’ai pas besoin de Facebook pour mon équilibre et que je suis même mieux sans ! Je ne pense pas à supprimer de nouveau mon compte car je souhaite rester en contact avec mes proches, mais je vais continuer à limiter mon utilisation. Et pourquoi pas m’instaurer des jours sans ?

Puis au fur et à mesure je serais enfin débarrassée de mon addiction à Facebook (car oui dans ce cas-là il s’agit d’une addiction) et je pourrais profiter pleinement de mes journées et des gens que j’aime.

Profiter de la vie d’une façon simple, riche en petits moments inoubliables qui suffiront à me satisfaire.

A Year of Living Without – Bilan Septembre

Valley of Fire - 24.05.14 (6)

Et voilà, demain sera mon dernier jour de “no dépense” ! C’est fou comme finalement c’est passé vite…

Alors petit bilan :

Je ressens quoi ?

Et bien je me sens plus légère ! Je n’ai pas besoin de regarder mon compte en banque tous les deux jours pour savoir combien il me reste, pas besoin de prévoir à l’avance comment je vais rembourser ce futur achat avec ma carte de crédit (car oui ici c’est ce que l’on utilise !) car il y a 0 achat. Du coup moins de stress et je suis moins en mode « je compte mes sous ». J’ai pu aussi plus facilement participer aux frais du couple à savoir les courses, les frais de notre boule de poil et de la voiture. Et c’est gratifiant ! Donc je me sens plus légère, mais mon porte-monnaie plus lourd !

Des changements dans mon quotidien ?

Alors oui, pas mal même ! J’apprécie le fait de rester à la maison et étonnamment j’arrive à m’occuper ! Je n’ai plus ce reflex du « Je m’ennuie – Je vais aller faire du shopping ». Nope ! Maintenant, je lis, je cuisine mais surtout je fais beaucoup de recherches ! Je prends plaisir à apprendre comment les produits du quotidien peuvent être recyclés de plusieurs façons, ou comment un produit peu cher peut être utilisé pour créer ses propres cosmétiques par exemple ! Je suis en mode « Créer soi-même » et ça me plait beaucoup ! Mais je ferais un autre article prochainement pour vous en parler.

Vais-je continuer pendant le mois d’Octobre ?

J’en ai bien envie car mon porte-monnaie me remercie ! Et puis encore une fois je n’ai besoin de rien. Mais surtout que ce mois-ci niveau travail (et donc salaire) ça risque d’être un peu vide… Donc je n’ai pas envie de dépenser l’argent durement économisé. Alors c’est reparti jusqu’au 1er Novembre !

A Year of Living Without – Octobre

Et voilà déjà Octobre qui pointe le bout de son nez… On sera vite en hiver je le sens ! 1-DSC_0033

Donc ce mois-ci d’A Year of Living Without je vais limiter mon utilisation Facebook… Réseau social qui accapare énormément de mon temps, et pourtant il n’y a pas grand-chose à faire dessus !

Mon reflexe chaque matin au réveil est de m’y connecter avec mon téléphone… Puis j’y retourne quand je prends mon petit dej’, après ma douche… Bref comme vous pouvez le voir j’y vais toutes les heures, si ce n’est pas plus ! Je n’ai jamais pris le temps de compter combien de fois par jour j’y allais mais je sais que le chiffre me ferait peur.

Je pense que c’est le fait d’être loin de la famille et des amis qui me pousse à aller sur ce réseau social, mais ai-je vraiment besoin d’y aller aussi souvent ? Non forcement !

Alors mon challenge pour ce mois d’Octobre est de limiter mes connections, je pensais au départ a complètement arrêter pendant un mois mais ce n’est pas la solution. Ce qu’il me faut c’est apprendre à contrôler mes pulsions « Tiens je m’ennuie je vais aller voir sur Facebook ». Ça sera plus efficace. J’ai donc décidé de ne pas m’y connecter avant 17h.

Hier était le premier jour et je ne me suis pas connectée du tout, j’en ai ressenti l’envie le soir en rentrant du travail mais nullement le besoin. Bon début ! Et par conséquent j’ai pu faire beaucoup plus de chose dans la journée, vu que je n’ai pas été stoppée par mes pauses « Facebook ». J’ai comblé les vides de la journée en faisant des recherches pour améliorer mon quotidien, en rangeant ma maison et en faisant un petit DIY dont je vous parlerais dans quelques semaines.

Mois d’Octobre prometteur !

A Year of Living Without – Septembre

1-DSC_0010

Ce blog a vu le jour en partie grâce à ma décision, le 9 Septembre, de ne rien acheter pendant un mois. Pas de vêtement, cosmétique, déco pour la maison, livres etc. Rien, nothing, nada ! Et on le sait toute, c’est dur ! Surtout quand cette jolie veste qui irait tellement bien avec notre nouveau jean est à -50%… Mais non on tient jusqu’au bout, on est forte ! Et puis faut être honnête, on ne manque pas de veste !

La constatation du fait que je ne me manque de rien et n’ai besoin de rien m’aide beaucoup pour éviter le rayon Beauté de mon supermarché ou les boutiques comme TJ Maxx.

Voilà maintenant 3 semaines que j’ai commencé ce challenge personnel et aucune dépenses ce mois-ci ! Et je m’en porte très bien ! J’ai réussi à dire non à un resto entre amies, à la place j’invite à boire un café à la maison. Pourquoi aller au resto lorsque j’ai de quoi manger dans mes placards ? On dépense déjà bien assez au moment des courses ! Pas besoin de ce nouveau shampoing lorsque j’ai déjà 3 bouteilles entamées ! Pas besoin de cette nouvelle paires de bottes quand j’en ai déjà 4 mais je porte toujours la même.

Et puis depuis que je ne peux pas dépenser d’argent pour les choses futiles, mon reflex est de chercher sur Internet des alternatives. Il y a énormément d’idée pour realiser soi-même ses cosmétiques, recycler et créer. Et j’aimerais garder et développer cette habitude car il est vrai que l’on jette énormément de choses que l’on pourrait utiliser dans la vie quotidienne avec un peu d’imagination. Alors je fais le plein d’idée, je teste et vous montrerez ça !

En attendant, le 9 Octobre je ferais un petit bilan de ce premier mois « A Year of Living Without ».

A très vite !