30 jours de défi minimaliste

Hellooo,

J’ai découvert cet article sur Le blog bleu qu’elle a elle-même traduit du site Into Mind et j’ai beaucoup aimé le concept de petits défis minimaliste chaque jour pendant 1 mois. Je me suis dit ça tombe à pic car j’emménage dans un nid douillet et ça ne pourra que me faire du bien !

Je commence donc dès demain, jour de mon emménagement, c’est un siiiiigne comme dirait Gad !

J’espère que Le Blog Bleu me pardonnera, je fais un copier-coller de sa traduction pour que vous compreniez un peu plus ce qu’est ce défi minimaliste. Puis je vous ferais un petit compte rendu tous les lundis 🙂

30daychallenge

1. Déconnecte-toi
« Les réseaux sociaux, avec leur fil d’actualité sans fin, pompe toute notre énergie en nous maintenant dans un état constant de distraction. Donc aujourd’hui : déconnecte-toi et apprécie le calme. »

2. Médite pendant 15 minutes
« La méditation réduit le stress et l’anxiété, et améliore la clarté mentale. Tu peux utiliser une appli comme Headspace pour te lancer. »

3. Désencombre ta vie numérique
« Fais le nettoyage de printemps sur ton ordinateur : supprime tous les fichiers que tu n’utilises plus, et adopte un système de rangement simple et efficace. »

4. Arrête de te plaindre
« Se plaindre n’est jamais productif et entraîne d’autres pensées négatives. Essaie de stopper cette mauvaise habitude : si tu rencontres des petites contrariétés, accepte-les, ou donne-toi les moyens de les faire disparaître ! »

5. Identifie tes priorités
« Le minimalisme repose sur la recherche de ce qui compte le plus pour toi, afin de l’inclure davantage dans ton quotidien. Aujourd’hui, fais une liste de tes priorités dans la vie. »

6. Instaure un rituel matinal
« Commence ta journée par un rituel relaxant et énergisant au réveil, au lieu de te ruer sur tes mails. Médite, écris, fais du yoga ou lis un livre. »

7. Fais le tri dans ta pile de lecture (virtuelle ou IRL)
« Aujourd’hui, réduis ta pile de lecture : désinscris-toi. Garde seulement les sources qui te semblent pertinentes et ajoutent quelque chose à ta journée. »

8. Apprends à apprécier la solitude
« Passe au moins 3 heures (idéalement plus) seul(e), sans réseaux sociaux ou fond sonore télévisuel. Accorde de l’attention à ce sentiment de solitude, et écris ce que tu ressens. »

9. Réduis ta collection de cosmétique
« Aujourd’hui, attaque-toi à tes produits de beauté ! Rédige la liste de tout ce que tu utilises au quotidien, sans aller vérifier dans ta salle de bain. Sépare-toi de tout le reste. »

10. N’accède pas à tes mails et aux réseaux sociaux jusqu’à déjeuner
« Mets à profit tes heures les plus productives pour avancer dans ton travail, et résiste à l’envie de vérifier ta timeline jusqu’au repas du midi. Célèbre ta victoire une fois que c’est fait ! »

11. Évalue tes engagements
« Fais la liste de tous tes engagements (projets personnels, bénévolats, responsabilités…). Et sois honnête : lesquels fais-tu seulement par obligation et lesquels apprécies-tu vraiment ? »

12. Définis tes objectifs de l’année
« Définir des objectifs précis aide à donne du sens à ta vie de tous les jours, pour ne pas subir de façon passive. Aujourd’hui, prends au moins 30 minutes de ton temps pour sélectionner 1 à 3 grands objectifs pour cette année »

13. Fais le tri ton dressing
« Réserve-toi une demi-journée pour examiner ta garde-robe, pièce par pièce. Élimine tout ce qui ne te fais pas sentir confiant(e) et inspiré(e). »

14. Progresse dans l’apprentissage d’un nouveau talent
« Apprendre peut être très amusant, et aide à élargir son horizon ! Aujourd’hui, choisis un talent que tu aimerais acquérir, donne-toi les moyens et lance-toi !»

15. Examine tes comportements quotidiens
« Aujourd’hui, regarde d’un peu plus près tes habitudes de tous les jours, de ton réveil jusqu’à tes activités du soir, en passant par ta façon de travailler. Quels comportements peux-tu améliorer, abandonner ou mettre en place ? »

16. N’achète rien pendant 24 heures
« Casse le cercle vicieux de la dépense émotionnelle. N’achète rien, même pas de la nourriture, pendant une journée entière (sois sûr(e) d’avoir tout préparé à l’avance). Et prête attention à ce que tu ressens ! »

17. Deviens adepte du « une chose à la fois »
« Rien ne pompe plus de l’énergie que de faire plusieurs choses à la fois. Concentre-toi sur une seule chose à la fois, en utilisant un minuteur. Astreins-toi à de courts mais intenses moments de travail, avec des pauses régulières entre les deux. »

18. « Unfollow » et « unfriend »
« Améliore ton usage des réseaux sociaux en étant plus sélectif/ve avec les gens que tu suis. As-tu vraiment besoin d’être ami(e) sur Facebook avec des gens que tu n’as pas vu depuis des années ? »

19. Marche en pleine conscience
« La marche est une belle opportunité de pratiquer la pleine conscience. Choisis un parcours familier et prêtes-y une attention complète, en impliquant tous tes sens. Tu seras surpris(e) de voir le nombre de choses que tu remarques ! »

20. Coupe ta télé, lis à la place
« Tous les appareils électroniques émettent une lumière bleue qui perturbe la production de mélatonine et réduit la qualité de sommeil. Aujourd’hui, au lieu de passer ta soirée à regarder ta série préférée, enroule-toi dans la couette avec un bon bouquin ! »

21. Alimente ton journal pendant 20 minutes
« Écrire aide à organiser ses pensées, et à déstresser. Prends 20 minutes pour écrire sur ce qui te passe par la tête. Si tu apprécies ce moment, intègre une session d’écriture rapide dans ta routine. »

22. Adopte une routine relaxante avant de dormir
« Améliore ta qualité de sommeil et d’énergie en prenant le temps de bien terminer ta journée : écris, lis un bon livre, bois un thé, prépare ta journée du lendemain… Essaie aujourd’hui ! »

23. Sors sans maquillage
« Reconsidère ce que tu penses essentiel en sortant le visage « nu » juste pour aujourd’hui (pas de maquillage et peu de soin du visage). L’occasion de réaliser que la plupart des produits dont tu pensais avoir besoin est en fait optionnel, et que tu peux simplifier ta routine beauté. »

24. Développe ta gratitude
« Devenir minimaliste, c’est avant tout être conscient et apprécier les petites (et grandes) choses de la vie. Ton devoir pour aujourd’hui : lister les choses (et les gens) pour lesquels tu éprouves de la reconnaissance. »

25. Ne planifie rien pendant une journée
« Dans notre culture, nous sommes tellement habitué-es à optimiser chaque minute de notre temps libre, que ne rien prévoir peut devenir une source d’angoisse. Sois courageux/se, et vois où ça te mène ! »

26. Identifie tes déclencheurs de stress
« Le premier pas vers la réduction du stress est l’identification de tes facteurs personnels de stress. Essaie ceci : note en parallèle ton niveau de stress et tes activités à intervalles réguliers pendant une semaine. Une fois que tu as identifié les déclencheurs, réfléchis à un moyen de les réduire, voire de les faire disparaître. »

27. Range un endroit en désordre
« Se séparer du bazar accumulé peut avoir un effet thérapeutique, car les objets ont des liens émotionnels. Aujourd’hui, range de fond en comble un placard / tiroir / coffre particulièrement encombré ! »

28. Lâche prise sur un objectif
« Plutôt que de faire ce que tu veux, détermine ce dont tu as besoin. Abandonne les objectifs de vie auxquels tu n’es pas vraiment attaché-e. »

29. Coupe tes notifications
« Les notifications des mails et des réseaux sociaux forment un flux continu d’information. Juste pour aujourd’hui : coupe tes notifications et connecte-toi seulement quand tu le désires. »

30. Analyse tes 5 derniers achats
« Développer un mode de vie plus éthique et moins consumériste est important pour vivre une vie plus simple. Aujourd’hui, évalue la pertinence de tes 5 derniers achats. À quel point sont-ils utiles et comment pourrais-tu améliorer tes habitudes de consommation ? »

Ça vous tente aussi 🙂 ?

De flexitarienne à végétarienne

Ma transition vers le végétarisme ne s’est pas fait d’un seul coup, je suis d’abord passée par une réflexion sur ma consommation de viande/poisson et une prise de conscience du mal être que l’on infligé aux animaux pour assouvir nos besoins, nous êtres humains.

Puis non, le végétarisme n’était pas pour moi, j’aimais trop la charcuterie pour me priver (voir cet article) et je n’avais pas envie de me compliquer la vie à ce moment-là.

Puis par-ci par-là je me renseignais sur le sort des animaux, les méfaits sur la santé, je lisais des témoignages de végétariennes. Et j’ai décidé de ne plus manger de viande chez moi. De toute façon je n’ai jamais aimé l’odeur en la cuisinant. Je me contentais de manger de la viande/poisson lorsque l’on était invité ou au restaurant avec vous savez, les énormes burgers américains, triple steak, bacon et fromage qui dégouline ?! J’étais satisfaite !

Puis à partir d’Octobre 2014, j’ai pas mal bouleversé mes habitudes de consommation : je souhaitais faire attention à ce que je mettais sur ma peau, mon corps. J’ai commencé à supprimer les crèmes industrielles, les shampooings – après-shampooings – soin, les nettoyants et gommages visage et corps, j’ai arrêté d’utiliser mon fond de teint et ma poudre… Bref je ne voulais plus rien de chimique et nocif sur ma peau. Et surtout, arrêter de financer les compagnies qui nous vendent de la m**de.

Puis je me suis posée la question : je fais attention à ce que je mets SUR mon corps, mais qu’en est-il de ce que je mets DANS celui-ci ?

Et c’est comme ça que j’ai commencé le challenge « 1 mois sans viande/poisson -> animaux mort » le 1er Mars 2015. Et j’ai décidé de poursuivre ce nouveau mode de vie.

Pourquoi ?

Je me sens beaucoup mieux dans mon corps
Je me sens beaucoup plus énergique
Je n’ai plus de ballonnement, digestion lente et douloureuse
Je n’ai plus ce coup de fatigue après le repas
Je n’ai plus de gaz (charmant, hein ?)
Je suis heureuse de ne plus financer la torture d’animaux

J’ai encore pas mal de chemin à faire, notamment acheter mes légumes/fruits BIO et aux vendeurs locaux, adhérer au NO-POO etc. mais je suis déjà bien contente d’avoir fait ce premier pas.

Quelles ont été les réactions de mes proches :

Fais attention aux carences !
C’est dangereux, tu ne devrais pas.
C’est dommage de te priver, c’est tellement bon la viande !
Comment tu vas faire l’été quand y aura des grillades ?
Tu n’as pas peur d’être la chieuse de service ?

Je suis bien contente de ne pas avoir écouté qui que ce soit. Dans cette expérience j’ai été bien seule mais je n’ai pas lâché. Et concernant « être la chieuse de service », je fais mon possible pour n’incommoder personne. Si je suis invitée à un repas, je préviens gentiment que je ne mange ni viande, ni poisson, mais qu’ils ne se privent pas pour moi. Je mangerais l’accompagnement. Ou alors je cuisine mon repas, ça m’est déjà arrivé avec une amie qui m’avait invité, je n’allais pas refuser de passer un moment avec elle car son plat n’était pas végétarien. Si un jour on est invité pour des grillades, je pourrais toujours faire une pizza végétarienne à partager, ou amener poivron/aubergine à griller… Il y a toujours des solutions 🙂

Sachez en tout cas, que tout se fait petit à petit, vous sentirez quand le moment est venu de passer à la vitesse supérieure ou non.

Et vous, flexitarienne – végétarienne ou végétalienne ?

#2 Le jour où …

J’ai refusé du saucisson

porc-contamin

Je le re-dit au cas où vous n’ayez pas suivi (je vous pardonne !), j’ai décidé de devenir végétarienne le 1er Mars 2015. C’est donc tout récent. Au départ ce n’était qu’un challenge qui devait durer un mois puis nous sommes le 20 Avril et je n’ai toujours pas mangé de bout de viande / poisson -> animaux mort. Et ça ne me manque pas du tout !

Bon j’avoue ça a été difficile au milieu du mois de Mars… Apéro chez des amis qui sortent du SAU-CIS-SON ! Le saucisson était la raison pour laquelle je ne souhaitais pas devenir végétarienne, j’aimais trop ça pour m’en priver. Puis après mure réflexion, aux Etats-Unis on en trouve pas ou vraiment très rarement alors c’était le bon moment pour commencer, puis on verra le jour ou y’en aura devant mes yeux. Je ne pensais pas qu’il arriverait aussi rapidement ! Imaginez ma tête… Surtout quand l’ami en question tient le plateau rempli de bon saucisson devant moi pour que je me serve, puis sa fameuse réaction « Ah mince j’avais oublié, désolé ! » J’ai pris ça à la rigolade puis j’ai gentiment refusé. J’avoue que la tentation était grande, je n’avais qu’une envie : mettre un morceau dans ma bouche ! Du coup je ne regardais pas le plateau. Mais voilà, je suis partie sans en prendre et surtout sans regret !

Mais ce n’est pas fini… Pendant nos vacances à la montagne ce mois-ci nous avons mangé dans un restaurant français, fondue, raclette, plateau de fromage toussa toussa puis le fameux PLATEAU de CHARCUTERIE ! Vous savez, avec le jambon cru, le pâté, le saucisson… Forcement les 5 français à table se sont jetés dessus et on tout partagé à part égal pour que tout le monde ait les mêmes quantités (je vous ai déjà dit que c’était rare d’en trouver ici !). Et bien cette fois-ci je n’en ai même pas eu envie, la seule chose que je voyais c’était un porc agonisant.

Je me suis toujours dis que je me considèrerais vraiment végétarienne le jour où je refuserais le plateau de charcuterie que mon beau-père me prépare à chacun de mes retours en France. Soit le prochain, cet été. Mais en voyant ma réaction pendant nos vacances, je suis rassurée !

N’empêche, la dernière fois que j’ai mangé du saucisson c’était en Juin 2014, en France forcement. Et là en 1 mois, j’ai 2 plateaux qui passent sous mon nez. Avouez que c’est frustrant 🙂

Mais sans regret !

A Year of Living Without – Novembre

Nous voilà déjà au mois de Novembre, assez difficile de s’en rendre compte quand il fait 25 degrés ici… Mais ne nous en plaignons pas hein ?!

1-Pas avant midi

Ce mois-ci je décide de limiter mon temps sur Internet ! Comme dit dans cet article, j’ai voulu réduire mon temps sur Facebook pendant le mois d’Octobre. Et j’ai réussi, ce n’était plus mon premier réflexe au réveil !! Sauf que le souci c’est que j’ai remplacé Facebook par WordPress, hilarant non ?! Vous me direz c’est normal lorsque l’on tient un blog ! Mais voilà, j’y passe un temps fou, que ce soit pour lire, commenter, écrire et ma volonté de profiter de mes journées et faire le maximum de choses s’en retrouve réduite à rester à la maison à lire tel ou tel blog. En gros j’ai supprimé une mauvaise habitude mais en ai pris une autre !

Par conséquent le mois de Novembre va me remettre tout ça en place car je n’aurais pas le droit d’utiliser Internet avant midi ! Je profiterais donc de mes matinées pour faire des choses utiles dans la maison, cuisiner, prendre soin de moi ou écrire !

J’avoue que ça risque de ne pas être très facile au début car cela veut dire pas de temps « Téléphone » au réveil, et j’aime bien rester au chaud quelque minute sous la couette à lire mes mails ou répondre à des commentaires. La seule chose que je m’autorise à n’importe quelle heure est WhatsApp, c’est toujours aussi important pour moi de communiquer avec ma famille.

 Motivation motivation !!